ISCRIVITI A VEBO NEWS

Institutions en visite au Vebo

La première foire italienne à repartir Les parlementaires Tasso et Amitrano aux côtés du secteur.
Le maire de Magistris sur De Luca : "Il a exagéré".

Napoli, 5 octobre 2020

Les parlementaires italiens Antonio Tasso (groupe mixte) et Alessandro Amitrano (M5S) et le maire de Naples, Lugi de Magistris, ont visité l’exposition internationale Vebo – faveurs de mariage, cadeaux et maison -, la première exposition italienne du secteur à rouvrir le parc des expositions de la Mostra d’Oltremare à Naples après le verrouillage.

Le premier citoyen napolitain, un visiteur constant au cours des années de la foire, a invité les exposants à ne pas abandonner, les encourageant à continuer malgré les difficultés mais à ne pas rester chez eux.

« C’est un moment difficile, mais c’est dans les moments difficiles que l’on voit les gens qui valent la peine – a dit de Magistris – et je suis ici pour exprimer ma reconnaissance à ceux qui n’ont pas abandonné le stand, à ceux qui ont été là en faisant de petits chiffres, mais ceci est apprécié : si vous vous enfermez dans la maison et abandonnez vous avez déjà perdu, si vous vous battez vous pouvez aussi gagner et nous sommes ici pour essayer de nous battre au moment de la pandémie. »

M. de Magistris a ensuite lancé une pique au gouverneur De Luca : « La politique et les institutions devraient avoir la capacité de ne jamais perdre le bon sens et de faire coexister la responsabilité individuelle et collective en matière de santé, qui est la priorité, mais cela ne signifie pas nécessairement qu’il faille renoncer au reste des droits et de la vie. Nous n’avons donc pas besoin de proclamations terroristes, nous n’avons pas besoin de panique et nous n’avons pas besoin d’alarme, nous avons besoin de responsabilité, de rigueur, de courage, de bon sens et de tendre la main même si nous ne pouvons pas la donner, d’être unis avec un sens de la communauté ».

Le dernier jour du Vebo a également vu la présence des députés Antonio Tasso (Groupe mixte) et Alessandro Amitrano (M5S), membre du secrétariat du président de la Chambre Roberto Fico. Les députés européens sont aux côtés du secteur représenté par l’AIRB (Association italienne des cadeaux, des faveurs, des mariages et des confettis) depuis quelque temps déjà, ayant obtenu, grâce à leur engagement, une reconnaissance de 5 millions d’euros non remboursables, pour le segment de la production et sa chaîne, dans le décret Relaunch.

Leur participation à la convention nationale de l’AIRB a apporté des garanties supplémentaires au secteur, qui compte environ 500 000 opérateurs dans le secteur et réalise un chiffre d’affaires de 36 milliards d’euros par an. Les difficultés causées par Covid 19 ont mis à genoux le monde du mariage et sa chaîne d’approvisionnement spécifique en faveurs de mariage, dragées et articles cadeaux. Des paroles rassurantes, avec une aide institutionnelle dans le domaine de la promotion des produits et de l’image, ont conclu leurs interventions à la convention.

Luciano Paulillo, organisateur du salon international Vebo, s’est lui aussi montré satisfait : « Il s’agissait certes d’une édition réduite, d’une édition spéciale, passant des 260 exposants habituels dans sept halls aux 50 actuels dans deux halls seulement, mais il fallait donner une continuité au salon et surtout un signal fort de reprise. Ce n’était pas une foire où il y avait de forts échanges commerciaux, étant destiné aux opérateurs du secteur, mais nous nous sommes regardés dans les yeux pour pouvoir avancer ensemble, grâce à la participation des représentants du gouvernement nous pouvons pointer vers une meilleure 2021 et peut-être réussie pour toute l’industrie du mariage.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn